pubTables en mosaïque de marbre et de zellige

Mots orientaux dans la langue française

Les mots d'Origine orientale (arabe, berbère,turc et perse)

A

  • Adobe Toub (espagnol emprunté à l'arabe) = brique de terre séchée
  • Alambic El inbiq (arabe)
  • albatros al-?attas ou al-ghattas), le plongeur
  • alcalin (adj.) / kali (s.m.) (bot.) de qili : nom d'une plante (salsola kali) servant à produire de la soude, d'où alcali :
  • alcalin : synonyme ancien de basique.
  • Alcazar El Kazar (espagnol emprunté à l'arabe)
  • Alchimie El kimia (arabe) provenant soit du grec soit du copte selon les hypothèses actuelles.
  • Alcool El Kuhl (arabe) de même racine que le khôl kuhul fard à paupières à base d'antimoine, le verbe kahala avoir les yeux cernés, avoir mal dormi.
  • Alcazar El Kasr ('arabe) = palais fortifiéalcazar (s.m.) de al-Qasr : palais fortifié. Ce pourrait être un emprunt au latin castrum dont le diminutif castellum, a donné castel en occitan et finalement château.
  • Alcôve Alcoba (espagnol emprunté à l'arabe) = coupole
  • Alezan Alazan (espagnol emprunté à l'arabe)
  • Alfa Halfa (arabe)
  • Alfange (s.m.) de ?anjar : poignard; sorte de cimeterre. Voir kandjar.
  • Algèbre El djabr (arabe)
  • Algorithme El khaouarisme (d'Al Kharezmi - médecin perse)
  • Alhambra Hamra "rouge" (arabe) = cité de Grenade de couleur rouge
  • Alidade Alidada (arabe) soutien; aide; assistance, pièce de visée d'une astrolabe.
  • Allah al ilah le dieu en arabe al est l'article défini ilah d'origine hébraîque (eloha:dieu)
  • Almanach El-manakh (arabe emprunté au grec)
  • almée (s.f.) de alima mot à mot : (femme) instruite ; savante. Désigne une danseuse orientale capable d'improviser des vers.
  • Almicantarat (n.m.) de muqanhara adjectif féminin singulier: voutée cercle de la sphère céleste, parallèle à l'horizon.
  • Amalgame Al malgama (latin emprunté à l'arabe amal al-jamāʿa) mot à mot union charnelle, acte de coït. L'analogie étant fréquemment établie par les alchimistes entre l'union charnelle et la combinaison entre le mercure et les métaux. D'où alliage de mercure avec un autre métal.
  • Ambre El anbar (arabe) ambre gris de hhanabir : cachalot, substance très parfumée, et provenant de la digestion par les cachalots de l'encre des poulpes.
  • Amiral Amir El Bahr arabe (Prince de la mer) Ou de amir ar-rahl : émir itinérant (de la flotte ?).
  • arac, arak ou arack (s.m.) de ʿaraq (عرق) : transpiration ; sueur ; eau de vie.
  • Arcane (s.m.) de 'arkan pluriel de rukn : pilier.
  • Argan (s.m.) / arganier (s.m.) (bot.) de arqan : arbre de fer; olivier du Maroc.
  • Arrobe (s.m.) de ar-rub? : le quart, par l'espagnol arroba, ancienne unité de mesure (environ 12 kg) notée par le symbole @ appelé aussi arrobase.
  • Arsenal arsenale (italien emprunté à l'arabe) de sinaha : atelier de dar al-sinaha : *Arsenal; maison de l'atelier
  • Artichaut El harchouf (en passant par l'espagnol alcachofa)
  • Assassins Hachachines (assassino : italien emprunté à l'arabe)
  • ataurique (s.m.) du castillan ataurique arabesque , décor de feuillages de tawriq : feuillage.
  • Aubergine de l'arabe : Badendjel
  • Avarie Awar (arabe) avarie; défaut; imperfection.
  • Azimut Alsamt (arabe)as-samt : direction. Un autre altération du mot as-samt a donné zénith.
  • azerole (s.f.) / azerolier (s.m.) (bot.) de l'espagnol acerola ou azarolla de l'arabe az-zuʿrūr : aubépine (Crataegus azarolus) ; néflier.
  • Azur Lazaward (arabe)Lazuli lapis
  • azulejo (s.m.) de l'espagnol azulejo de az-zulaīj : carreau de faïence; zellige, la mozaïque de zellige est un artisanat particulièrement vivace au Maroc.

B

  • Babouche Babuch (arabe emprunté au persan) : chaussure
  • Bakchich : du persan bakšiš passé à l'arabe baqšiš et au turc bahsis : pourboire; pot de vin.
  • Baldaquin Baghdadi dais, originaire de Bagdad.
  • Baobab Abou Hibeb (père des graines)
  • Baraquer Baraka (arabe) s'agenouiller pour un chameau
  • Barda (argot) de l'espagnol albarda de l'arabe bardaha sens propre : bât. Chargement du soldat; bagage, équipement encombrant.
  • barkhane (s.f.) de barḫān : dune (isolée).
  • baroud (s.m.) (argot) de barud sens propre : salpêtre; poudre à canon. Combat; baroud d'honneur, ultime combat pour sauver l'honneur.
  • Bazar du persan Bazaar Marché public, lieu destiné au commerce en Orient. Vaste magasin par analogie grand désordre.
  • Bédouin (s.m. et adj.) de badwiy : bédouin; nomade.
  • Benjoin luban jawiy : résine de Java; benjoin. Baume parfumé qui découle d'incisions faites au tronc du styrax benjoin.
  • Benzène Benzine (arabe) ancien nom du benzène. En français familier : benzine, essence, super. Au Québec : essence.
  • Bergamote (s.f.) (bot.) de barghamut. Mais plutôt d'après le TLFi de Bergame / Pergame ou du turc *Bey armut : poire du seigneur (armut : poire)
  • Bésef, béseff ou bézef (adv.) (argot) de bizzaf : beaucoup.
  • Bled (s.m.) de balad : pluriel bilad : pays; contrée(s); village(s); bourg(s). En français familier village, localité isolée.
  • Borax (s.m.) de bawraq : tétra borate de sodium Na2B4O7, 10H2O, borax; acide borique.
  • Bougie chandelle fabriquée à l'origine dans la ville de Bougie en Algérie (Béjaia actuellement)
  • Burnous Bournous (arabe)grand manteau de laine à capuchon et sans manches qui enveloppe le corps, porté par les Maghrébins

C

  • Caban Caba (arabe) = Capote
  • Cabas Quafa (arabe) = panier
  • Cadi ou kadi(s.m.) de qadi : juge.
  • Cador9 (s.m. et adj.) (argot) de qadir : capable; puissant. Un cador : un chien ; Le chien des Bidochon s'appelle Kador.
  • Cafard (s.m.) dans le sens faux dévot : de kafir : infidèle.
  • Caftan (s.m.) de qaftan ou du persan ?aftan par le turc kaftan.
  • Café Kahwa (arabe)café par le turc kahve. En argot : caoua.
  • Caïd (s.m.) de qa'id : dirigeant, chef.
  • Calibre Qualib (arabe)
  • Calife Khalifa (arabe)
  • Camelot Hamlat (arabe) # camelote : de kaml : tapis de laine de chameau.
  • Camelote : du latin médiéval camelotum, étoffe de poils de chameaux; du latin camelus, du grec *kamelos : chameau de l'arabe jamal
  • Camphre : Kafour (arabe) du persan kafur : camphre; eucalyptus
  • Candi: Qandi (arabe) sucre candi. L'adjectif candi / candie / candis / candies signifie recouvert d'une couche de sucre candi.
  • Carafe: Caraffa (italien emprunté à l'arabe) de gharafa : puiser de l'eau et de gharrafa : carafe.
  • Caramel: Espagnol emprunté à l'arabe : quoura m'halwa (boule sucrée)
  • Caravansérail: du persan karwan saray : maison de caravane.
  • Carmin :Quirmiz (arabe) - rouge, éclatant
  • caroube (s.f.) / caroubier (s.m.) carouge (s ;f.) (bot.) du latin médiéval carubia , de l'arabe hharrub : caroubier.
  • Carvi (s.m.) (bot.) de l'espagnol alcaravea de karawya : carvi / cumin des près; voir chervi.
  • Carthame (s.m.) (bot.) de qurtum : plante tinctoriale appelée safran bâtard.
  • Casbah / casauba(s.f.) de qas'aba : citadelle;
  • Chahid (s.m.et adj.) de šahid au pluriel šuhada' : témoin; martyr. charia(s.f.) de šariha loi ; droit.
  • Cebec / chébec / chebek (s.m.) de šubbak prononcé šabbak : barque à trois mats.
  • Chèche (s.m.) de šaš : écharpe servant de turban.
  • Chéchia (s.f.) de šašia : bonnet de feutre rouge semblable au
  • Chemise Kamiss (arabe) étymologie contestée 10 : le mot pourrait avoir la même origine latine que le mot arabe.
  • chergui (s.m.) de šarqīa : vent chaud (d'est).
  • Chiffre sifra (italien emprunté à l'arabe : Sifr = zéro)
  • chiite / shiite (s.m.et adj.) chiisme / shiisme (s.m.) de ši?ii : ceux qui prennent parti.
  • chouia (s.m.) du dialecte maghrébin, diminutif de šay': chose.
  • chott (s.m.) (géogr.) de šatt : chott, dépression contenant un lac salé.
  • clebs / clébard (s.m.) (argot) de kalb (???) : chien.
  • coran / koran / alcoran (s.m.) de qur'an : récitation ; déclamation.
  • Coton koton (ktone) ( arabe )
  • couffe (s.f.) ou couffin (s.m.) de quffa : grand panier.
  • couscous de l'arabe maghrébin kuskus du berbère seksu : semoule de blé.
  • Cramoisi Quirmzi (arabe) cramoisi (adj.) rouge vif obtenu avec le carmin ou kermès.
  • Cubèbe Quababa (arabe)
  • Cummin Kamoune (arabe)

D

  • dahabieh (s.f.) de dahabiya : grande barque, à voile triangulaire et à rames sur le Nil.
  • dahir (s.m.) de dahir : décret.
  • derviche / dervis du turc derviš (dervis), derviche; fakir; de l'arabe darwich ?????, derviche, *fakir; du persan derwich : mendiant.
  • dinar (s.m.) de dinar du latin denarius, denier (monnaie d'or).
  • dirham / dirhem (s.m.) de dirham du grec drachme (d?a?µ?) : drachme (monnaie d'argent).
  • divan de l'arabe diwan : recueil de poèmes, du persan diwan : administration; recueil de poèmes.
  • djellaba / djellabah (s.f.) de jellaba : longue chemise couvant le corps jusqu'aux pieds.
  • djihad (s.m.) de jihad : effort; application ; guerre sainte.
  • djinn (s.m.) de jinn : génies; démons; djinns.
  • douane (s.f.) de diwan : bureau; administration. Voir divan.
  • douar (s.m.) de duwar : (plusieurs) maisons c’est-à-dire un village (maghreb).

E

  • Ecarlate Saqirlat tissu de couleur rouge vif (arabe venant du persan)
  • Echecs Cheikh (arabe) = le roi
  • Echec et mat Cheikh mat (persan) met (mort) = le roi est muet, mort
  • Elixir Al-Iksir (arabe)
  • émir (s.m.) de amir, : chef, celui qui commande.
  • épinard de l'arabe isfanash : épinard, du persan asfinaj
  • Erg Erg (arabe) désert de dunes de sable.
  • Fakir Faqir (arabe) = pauvre, derviche
  • Fanfaron Farfoune (arabe) = volage
  • Fardeau dérive de farde - Fard (arabe) balle contenant des marchandises chargée sur des animaux de bbat
  • fatwa ou fetfa ou fetva6 (s.f.) de fatwa : avis juridique donné par un mufti.
  • fellah (s.m.) de fallah, : paysan, laboureur.
  • felouque (s.f.) de faluka : barque à voile.
  • fennec (s.m.) (zoo.) de fanak : fennec, petit renard du Sahara.
  • fetfa ou fetva6 voir fatwa.
  • fez (s.m.) de fas : chapeau tronconique généralement de couleur rouge traditionnellement fabriqué à Fès au Maroc appelé aussi tarbouche ou chéchia.
  • fissa (adv.) (argot) de fi saha : mot à mot : dans l'heure; vite; dépêchez-vous!
  • flouze (s.m.) (argot) de fals : coquillage; sou; obole, au pluriel fulus : argent; fric.
  • foggara (s.f.) de fa?ara voir qanat , système d'irrigation.
  • fondouk fondique fondic (s.m.) de l'espagnol: fonda : auberge de l'arabe funduq : hôtel, entrepôt et hôtellerie de marchands; caravansérail.

G

  • Gabelle Gabella (italien emprunté à l'arabe qabala) : Impôt, taxe, tribut (sur le sel)
  • Gandoura Longue robe (berbère)
  • Gazelle (zoo) de gazala (arabe)
  • Gerboise Jarbouh (arabe)
  • ghassoul (s.m.) de ghasul : argile (stevensite lithinifère ; hectorite) servant de savon de shampooing, de lessive.
  • Girafe Zarafa (arabe)
  • Goudron qatran (arabe)
  • goule (s.f.) de ?ul : goule, vampire femelle qui dévore les cadavres dans les cimetières.
  • goum (s.m.) de qum : goum; contingent recruté parmi la population colonisée.
  • gour (s.m.) de qara au pluriel qur : continents; plateau rocheux (Afrique du nord).
  • gourbi (s.f.) de qurbiy : famille; proche parenté; habitation des paysans pauvres (Afrique du nord).
  • guitoune (s.f.) de qitun : tente de toile (de coton) (Afrique du nord).

H

  • habous (s.m.) de hubs pluriel ahbas :donation pieuse permettant de laisser la jouissance de ce bien à des dévolutaires.
  • hachich, hachisch, haschich ou haschisch (s.m.) de hašiš : herbe.
  • hadîth de adid : paroles de Mahomet ou de ses compagnons; tradition du prophète.
  • haïk (s.m.) de ha'ik : tisserand; grand voile rectangulaire que des femmes musulmanes portent par-dessus leurs vêtements.
  • haje (s.m.) (zoo.) de hayya : serpent; reptile.
  • halva (s.f.) de halawa : douceur ; confiserie.
  • hamada (s.m.) de hamada : hamada; au Sahara, plateau constitué par des dalles rocheuses.
  • hammam (s.m.) de hammam : bain.
  • hanafite, hanéfite, hanifite (s.m. et adj.) de ?anafi : membre de l’école juridique fondée par Abu Hanifa Al-Nu'man Ibn Thabit.
  • haram (s.m. et adj.) de haram : (territoire) sacré.
  • harem (s.m.) de harim , harem; sérail; gynécée.
  • harira de hrira : soupe; bouillie; harira;
  • harissa (s.f.) de harisa : harissa; purée; marmelade. Tunisie: purée de piments. Égypte: pâtisserie sucrée.
  • harka (s.f.) / harki (s.m. et adj) de haraka : mouvement; expédition militaire; nom donné aux troupes supplétives pendant la colonisation de l'Afrique du nord.
  • hasard (s.m.) de az-zahr : dé à jouer. Aléas vient du latin alea signifiant aussi dé à jouer.
  • Hedjaz ou Hejaz de ?ajaz : partie centrale de la péninsule arabique contenant la Mecque et Médine.
  • hégire (s.f.) de hijra : exil; hégire;
  • henné (s.m.) (bot.) de hinna' : plante dont les feuilles séchées et réduites en poudre. La poudre ainsi obtenue servant de teinture.
  • houri (s.f.) de huriya ; belle jeune femme, du persan uri : belle femme. Dans le Coran figure l’expression bi-hurinn hiyinn à propos des vierges du paradis « aux (grands) yeux noirs », le verbe awira signifie « être très noir ».

I

  • imam ou imâm (s.m.) de imam en persan : guide, celui qui est devant.
  • islam (s.m.) de islam : la soumission (à Dieu) religion monothéiste.

J

  • Jaquette (s.f) Jekk (arabe) = côte de mailles
  • jarde (s.f.) ou jardon (s.m.) (médecine vétérinaire) de l'italien giarda de jarad : en ar .nu ; pelé : tumeur du jarret du cheval.
  • jaseran ou jaseron (s.m.) de Al-Jaza'ir : cotte de mailles fabriquée à Alger.
  • jarre (s.f.) de jarra : récipient en terre.
  • jasmin : de yasmin
  • julep (s.m.) de julab : préparation liquide, sucrée et aromatisée, servant de base aux sirops; eau de fleur d'oranger.
  • jupe (s.f.) de l'italien giubba de l'arabe jubba : veste du dessous.

K

  • kafir (s.m.) de kafir : incroyant par rapport à l'islam.
  • kali (s.m.) (bot.) de qily : alcali; plante marine (du genre salsola) dont on extrayait la soude.
  • kali (s.m.) de qily : carbonate de potassium (Kalium) extrait des cendre de bois (K2C03). En allemand : Kalium : potassium; d'où le symbole K.
  • kan ou khan (s.m.) de khan ou du turc han : titre honorifique donné en chefs des tribus mongoles.
  • kan ou khan (s.m.) de khan : caravansérail; taverne, ou de kanqa : caravansérail; hospice.
  • kandjar, kandjiar6 ou cangiar (s.m.) de kanjar : poignard.
  • ketmie (bot.) (s.f.) de kitmiya : plante généralement originaire des régions tropicales.
  • keffieh (s.m.) de kufiya : coiffure traditionnelle des bédouins.
  • kermès (s.m.) de qirmiz du persan qirmiz : sanglant; rouge; cochenille; kermès; autre nom de la cochenille.
  • khamsin (s.m.) de Khamasin : vent du désert en Égypte pendant cinquante jours.
  • kif ou kief (s.m.) de kif : canabis.
  • kif-kif ou kifkif (adv.) de l'arabe maghrébin kif kif de l'arabe classique kif'a : pareil; semblable; égal
  • koubba (s.f.) de qubba : dôme; coupole; au Maghreb petit mausolée cubique surmonté d'une coupole.
  • ksar (s.m.) de qassr pluriel ksour qssur : château; palais.

L

  • laque (s.f.) de l'arabe lakk ou du persan lak.
  • lascar (s.m.) de l'arabe al-askariy : militaire, du persan laškar : armée; troupe militaire.
  • lime, limón : d'origine perse limou (en persan : ), via l'arabe et l'espagnol
  • lilas lilak (arabe et perse)
  • lok ou looch de luhuq : électuaire, sirop très épais qu'on lèche.
  • loukoum (s.m.) du turc lokum de l'arabe rahha al-hhulqum : bien être du gosier.
  • luffa (s.m.) (bot.) de luf : éponge végétale.
  • luth (s.m.) de al-hhud : luth; voir oud.

M

  • Maboul Mehboul (arabe) = fou
  • Machrek ou Machreq de mašriq (arabe) : levant; Est; orient; proche-orient et moyen-orient, par opposition avec Maghreb.
  • macramé (s.m.) de muhharram : ajouré; en dentelle.
  • Magasin Makhazine (arabe) = lieu de dépôt
  • Maghreb maghrébin de maghrib (arabe) : couchant; Ouest; occident; occident du monde arabe par opposition avec Machreq.
  • mahonne (s.f.) de l'arabe mah;un : grande galère turque.
  • mamelouk ou mameluk (s.m. et adj.) de mamluk pluriel mamalik : celui qui est possédé par quelqu'un; esclave; soldat esclave.
  • marabout (s.m.) de murabih : saint musulman reconnu dont le tombeau est l'objet d'un culte populaire; le tombeau lui-même. Le pluriel avec l'article al-murabitun : désigne les Almoravides : les marabouts; les gens du ribat.
  • marabout (s.m.) (oiseau) de marbuh .
  • maravédis (s.m.) de l'espagnol maravedí de l'arabe murabih : monnaie frappée par les Almoravides en Espagne.
  • maroquin (s.m.) / maroquinerie (s.f.) de l'espagnol marroquí de l'arabe marrakuši : cuir de *Marrakech. Un maroquin désigne par métonymie portefeuille ministériel.
  • marcassite (s.f.) (minéralogie) de l'arabe marqašita : pyrite.
  • massage (s.m.) / masser (v.t.) de masaha : frotter; palper; toucher ou de massad : lisser les cheveux; masser certains donnent l'origine grecque masso (µass?) : pétrir; masser.
  • mastaba (s.f.) de mastaba (arabe) : banc de pierre; estrade; monument funéraire trapézoïdal égyptien.
  • matelas (s.m.) de matrahh (arabe) : banquette; couche.
  • matraque (s.f.) de mitraqa : marteau; masse, de taraqa : frapper; forger.
  • méchoui (s.m.) de l'adj. mašoui : rôti.
  • médersa ou medersa (s.f.) de l'arabe madrasa : école. Le mot français est utilisé pour désigner les grandes universités (coraniques).
  • médina (s.f.) de madina (arabe) au sens propre : ville; la partie ancienne d'une ville arabe.
  • medressé du turc medrese : université , voir médersa.
  • méharée (s.f.) / méhari (s.m.) / méhariste (s.m.) de mahriya (arabe) : dromadaire; le méhariste étant le cavalier; la méharée est le trajet fait à dos de dromadaire.
  • mesquin (adj.) de miskin (arabe) : pauvre, indigent.
  • mihrab (s.m.) de de mihrab (arabe) : sanctuaire; niche dans le mur de la salle de prière d'une mosquée, indiquant la direction de La Mecque (qibla).
  • minaret (s.m.) du turc minare de l'arabe manara : phare. Mot dérivant de nur : jour; lumière. La même racine protosémitique a donné menorah, le chandelier du culte juif.
  • minbar (s.m.) de minbar (arabe) : chaire d'où le mollah fait son sermon.
  • mohair (s.m.) emprunté à l'anglais mohair de l'arabe muhyyar au sens propre : choisi, sélectionné. Laine de chèvre angora
  • moire (s.f.) moiré (s.m. et adj.) même origine que mohair.
  • moka (s.m.) de Al-Mukka : Mokha ou Moka ville (port) éponyme du Yémen
  • mollah ou mullah (s.m.) de mawla (arabe) : aide ; auxiliaire ; dans l'islam, titre donné aux personnalités religieuses, aux docteurs de la loi, il tient sa charge de la communauté ou de l'État en fonction de ses diplômes et de son savoir.
  • momie (s.f.) de mumya' (arabe) : momie et/ou du persan: mum : cire.
  • mosquée (s.f.) (espagnol) mesquita, masjid (arabe) : mosquée; lieu où l'on se prosterne.
  • mousseline (s.f.) de al-mawssil : nom en arabe de la ville de Mossoul en Iraq.
  • moussem (s.m.) de mawsim (arabe dialectal) : saison, festival; fête locale au Maroc.
  • mousson (s.f.) du portugais monção de l'arabe mawsim : saison, festival.
  • muezzin (s.m.) du turc müezzin, lui-même de l'arabe muaddin : celui qui fait l'appel à la prière (en arabe azan ).
  • mufti ou muphti ou moufti (s.m.) de mufti (arabe) : juriste qui promulgue les fatwas.
  • murdjisme ou murjisme (s.m.) / murdjite (s.m. et adj.) de murji'a reporté renvoyé

N

  • nabab (n.m.) de na'ib (arabe) plur. nuwwab : magistrat(s).
  • nabi (n.m.) (adj.) (n.f.) de nabi (arabe ) et/ou de l’hébreu navi pluriel nevi'im : prophète(s). Les Nabis sont les membres d’une école de peinture.
  • nadir (n.m.) (astr.) de nadir as-samt (arabe ) : la direction opposée (au zénith).
  • naphte (n.m.) du latin (naphta) : sorte de bitume, du grec nafta (??f?a) du persan nafta (????) de l’akkadien passé à l’arabe nafta
  • narguilé, narghileh ou narghilé (n.m.) du persan nargilah du persan nargil : noix de coco passé à l’arabe narajila et au turc (nargile). Pipe à eau avec lequel on fume des tabacs parfumés.
  • nénuphar (n.m.) (bot.) du latin médiéval nenuphar de l’arabe ninufar du sanskrit signifiant lotus
  • niquer (v.trans.) (argot) de nakahha (arabe) : faire l’amour. Ou de nikahh : coït; acte sexuel; mariage.
  • noria (n.f.) de nahura (arabe): roue à godets destinée à monter l'eau de la rivière dans un aqueduc, de na?ara : crier; grincer.
  • nouba (n.f.) de nuba (arabe) : orchestre; troupe de musiciens
  • Nuque Nuqua (arabe) : moelle épinière

O

  • Orange Narandj (arabe) du persan naranj : orange amère ; bigarade. L’orange sucrée vient de Chine apportée par les Portugais au XVIe siècle. Le français a gardé le nom de l’ancien fruit. En arabe l’orange (sucrée) se dit burtuqal.
  • oued (s.m.) (géogr.) wad (arabe) : rivière ou vallée. En français ce terme sert à designer les rivières intermittentes.
  • ouléma de oualim (arabe) pluriel ulama' : savant en matière de religion musulmane.

Q

  • qibla, kibla, kiblat ou kiblet (s.f.) de qibla (arabe) : direction (de La Mecque); sud.
  • quintal (s.m.) du latin médiéval (quitale) de l'arabe qintar: cent kg.

R

  • rabab ou rebab (s.m.) de rababa (arabe) : instrument à une, deux ou trois cordes frottées.
  • raï (s.m.) ra'i (arabe) : opinion. Nom d'un courant musical et littéraire en Algérie. En droit (fiqh) musulman, c'est l’opinion personnelle du juge (voir ra’y).
  • ramdam (s.m.) (pop.) de ramadan (arabe) : mois de ramadan. Bruits de fête qui accompagnent cette tradition.
  • rame / ramette (s.f.) (papeterie) de rizma (arabe ) : liasse; ballot; paquet, en passant par l‘espagnol resma. Une ramette est un paquet de 500 (20 x 25) feuilles de papier.
  • raquette (s.f.) de rahha (arabe) : paume ; plat de la main. Noter que le jeu de paume, ancêtre du tennis et du squash était en dépit de son nom un jeu de raquettes.
  • razzia (s.f.) de ghazwa (arabe) : raid ; incursion.
  • récif, rescif ou ressif (s. m. ) (géogr.) rassif (arabe) en passant par l’espagnol (arrecife) : débarcadère ; quai.
  • reg (s.m.) (géogr.) de ruqq : reg ; étendue plate et caillouteuse dans le désert. Le mot évoque surtout l'aspect plat du désert.
  • riad / riyad (s.m.) de rawda ??? pluriel riya? arabe : jardin(s). Grande maison dans les médinas marocaines.
  • ribat est originellement une petite forteresse construite comme une ligne de défense frontalière dans les premiers temps de la conquête musulmane du Maghreb. Ces fortins servent alors à protéger les routes commerciales mais aussi à diffuser l'islam.

Ils deviennent donc avec le temps des gîtes pour les voyageurs mais aussi des refuges pour les mystiques. En ce sens, les ribats sont peut-être à l'origine des premiers courants du soufisme. On peut dans ce sens assimiler ces lieux à des zaouïas. Le marabout, terme sous lequel on désigne indistinctement en Afrique du Nord les saints, les chefs de tribus et les guérisseurs populaires, est ainsi celui qui habite un ribat.

  • romaine (s.f.) rummana (arabe) : grenade (fruit) ; balance dit « romaine » sans doute à cause du contrepoids en forme de grenade.
  • roumi (s.m.) de rumyi (arabe) pluriel rum : romain d’orient ; chrétien orthodoxe ; byzantin.

S

  • safari (s.m.) de l'arabe safar : voyage.
  • safran (s.m.) (bot.) de l’arabe zafaran par le latin médiéval safranum.
  • salamalec (s.m.) du turc (selâmlamak) : saluer quelqu'un, de l’arabe as-salam halaykum : que la paix soit sur vous. Salutation des musulmans, les salutations traditionnelles durant longtemps par rapport aux références françaises.
  • Sahara (s.m.), saharien (adj.) (géogr.) de sahra' (arabe) : désert , de ?a?ar (???) : couleur ocre. Le Sahara doit son nom à la couleur du sable.
  • sahel (s.m.), sahélien (adj.) (géogr.) de sahil (arabe) : littoral; rivage.
  • sakieh sakyeh ou saki de saqiya (arabe) : roue hydraulique mue par des bœufs ; séguia ; canal d’irrigation.
  • Santal Sandal (arabe) du sanskrit candana: un arbuste
  • sarbacane de zarbakana par l'intermédiaire de l'espagnol (cerbatana), mais l'origine du mot arabe proviendrait du malais (sumpitan) par l'intermédiaire du persan.
  • saroual, sarouel ou seroual (s.m.) de sirwal (arabe) : pantalon; caleçon.
  • sacre (s.f.) sacret (s.m.) (zool.) de ssaqr (arabe) : faucon ; oiseau de proie.
  • satin (s.m.) de zaytun transcription en arabe du nom de la ville chinoise de Citong (ou Tsia-toung) appellé actuellement Quanzhou.
  • sebkha (s.f.) (géogr.) (Afrique du Nord) de sabha: zone inondable salée dans le désert appelé aussi chott.
  • séguia, seghia (s.f.) de saqiya (arabe) : canal d’irrigation.
  • simoun (s.m.) (géogr.) de samun (arae) : Vent chaud.
  • sirop (s.m.) de šarab (arabe) : boisson.
  • Sirocco Scirocco (italien de l'arabe sloq, vent du sud-est, ou suruq, lever du soleil, est)
  • smala (s.f.) de zamala (arabe) : tribu; famille, une réunion de tentes autour d'un chef.
  • sofa de ssuffa (coussin), par l'intermédiaire du turc (sofa) : vestibule.
  • sophora, sophore (s.m.) (bot.) de ssufayra’ : sophora : cytise, de ssafara en arabe : couleur jaune. Appelés ainsi à cause de leur bois / fleurs jaunes.
  • sorbet (s.m.) de šarba (arabe) : boisson, par l'intermédiaire du turc šerbet (serbet) : sirop.
  • soude (s.f.) (bot.) de suwwad (arabe) : noirceur ; négritude ; soude (plante) ; salsola soda (plante) ; cendres de salsola contenant de la soude (NaOH). Sans doute à cause de la couleur des cendres.
  • souk (s.m.) de suq (arabe) : marché
  • sourate (s.f.) de sura (arabe) : chapitre du Coran
  • sultan (s.m.) de sultan (arabe) : Le titre de sultan a une origine obscure, persane ou chaldéenne.
  • sumac (s.m.) (bot.) de summak (arabe) : arbre ou arbrisseau qui était appelé herbe de maroquin par les tanneurs ; rhus
  • sunna / sunnite / sunnisme de sunna (arabe) : norme; tradition, usage
  • Sucre Asucare (de l'italien zucchero, transmis par l'arabe qui vient du sanskrit sarkara
  • swahili, souahéli ou souahili (s.m. et adj.) (géogr.) de suwahiliy (arabe) : habitant du sahel (voir sahel).

T

  • table du latin tabula de l'arabe taawila dont la racine est tawila cad: longueur
  • taboulé de tabbula (arabe) : taboulé
  • tabouret de tabour ancienne orthographe de tambour.
  • tahini s/m de tahin (arabe) farine du terme broyer, purée de grains de sésame
  • tajine de tajin (arabe dialectal), plat typique du Maroc. le mot désigne au départ le contenant puis le contenu.
  • talc de talq (arabe) : Silicate hydraté naturel de magnésium, talc.
  • taliban de talib (arabe) : étudiant d'une école coranique.
  • talisman de ttilasm (arabe), talisman.
  • tamarin et tamarinier (bot.) de tamr hindiy (arabe) : tamarin; datte des Indes.
  • tambour ou tambourin de l'arabe tabl plur tubur ou du persan tanbur du turc tambur : sorte de luth au son grave.
  • tare et tarer de tarhh (arabe) : rejet; soustraction, déduction.
  • tarbouche de tarbuš (arabe) : tarbouche; fez; chéchia.
  • tarif de tahrifa (arabe) : tarif.
  • tasse tassa (arabe)
  • tcharchaf de šaršaf (arabe) : drap; du turc caršaf (çarsaf) : drap; voile islamique.
  • toubib de tabib (arabe) : médecin.
  • truchement de tarjuman (arabe) : traducteur; drogman.
  • tutie ou tuthie de tutya' (arabe) : oxyde de zinc; gris de zinc.

V

  • varan (s.m.) (zoo.) de waral (arabe) : varan.

W

  • wahhabisme (s.m.) de wahhabiy (arabe) : donateur; généreux. Nom d'une forme rigoriste de l'islam sunnite qui se fonde sur l'enseignement de Mohamed ben ?Abd al-Wahhab (1703-1792) né en Arabie.
  • wilaya / vilayet (s.f.) de wilaya (arabe) passé au turc vilâyet: préfecture; département.

X

  • x en tant qu'inconnue en mathématiques : la lettre x n'existe pas en arabe ; le mot šaï, qui signifie chose, désignait une inconnue en mathématiques, et ce mot était abrégé ch, ce qui s'écrit phonétiquement x en espagnol ? .

Z

  • zajal / zéjel9 (s.m.) de zajal par l'espagnol zejel : poésie populaire; chanson22.
  • zandj / zanj / zendj / zenj (s.m. et adj.) de zanj (???) pluriel collectif : nègres; noirs; nom donné aux esclaves noirs originaires de Zanzibar et de la côte est de l'Afrique.
  • zédoaire (s.f.) (bot.) de jadwar (arabe : curcuma zedoaria.
  • zédoarine (s.f.) principe amer extrait de la zédoaire.
  • zellige (s.f.) de zallij (arabe) : carreau de faïence.
  • zénith (s.m.) (astr.) de samt ar-ra's (arabe) : direction de la tête; zénith, opposé au nadir
  • zéro (s.m.) de sifr (arabe) : zéro, par l'intermédiaire de l'italien zefiro.
  • zérumbet (s.m.) (bot.) de zarubad (arabe) : plante voisine du gingembre.
  • zinzolin (adj.) (bot.) juljulan (arabe) : sésame; couleur violette obtenue avec la graine de sésame.
  • zob (s.m.) (vulgaire) de zubb (arabe?) ou zubr : pénis; verge.
  • zouave (s.m.) de zawawiy (arabe) : membre d'une tribu Kabyle qui a fourni les premiers zouaves; soldat d'un corps d'infanterie français d'Afrique. Mot d'origine berbère : agawa / igawawen.
   2/Les mots arabes utilisés dans la langue française

mot francisé en arabe traduction

  • Bled bled Pays (localité isolée)
  • Bakchich Bakhchiche Pourboire
  • Baraka el baraka la chance
  • Baroud El baroud Vacarme
  • Caftan Kaftane Longue robe
  • Caïd Kaïd Chef
  • Casbah Kasbaa Citadelle
  • Cheb Chab Jeune homme
  • Cheikh Chikh Homme âgé
  • Chouia Chouia Un peu
  • Djébel J'bel Montagne
  • Djellaba Djellaba Robe longue
  • Djinn Jan Esprit malin
  • Douar Douar Hameau
  • Emir El Amir Prince
  • Fissa Fissâa Rapidement
  • Flouz Flous Argent
  • Gourbi El gourbi Cabane de chaume
  • Haschich H'chich Herbe
  • Hallal Hallèle Autorisé
  • Hammam Hammam Bain maure
  • Harem Harame Interdit
  • Henne Hana Teinture
  • Kawa Kahwa Café
  • Kemia Kamia Amuses-gueule (petite quantité)
  • Kif-kif kif-kif Pareil, idem
  • Klebs Kelb Chien
  • Méchoui Méchoui Grillé
  • Merguez Merguez Saucisse
  • Ramdam Ramdane Pagaille
  • Roumi roumi Européen
  • Salamalec Salam alaikoum Que la paix soit sur vous
  • Sebkha Sabkha Marécage salé
  • Seroual Saroual Pantalon

Smala la smala désigne une famille nombreuse...

  • Souk Souk Marché (pagaille)
  • Sultan Saltane Le roi
  • Toubib Tabib Médecin
  • Walou Oualou Rien, nada!! des clopinettes
  • zob (vulgaire) de zubb (arabe?) ou zubr : pénis; verge.

Mon panier | Mon compte | Espace pro | Plan du site

Se connecter
Mot de passe oublié

S'inscrire

Panier (0,00 € ttc)
Coordonnées
Options
Paiement

Se connecter

0 produit(s)
0,00 € ttc


Commander en ligne | Livraisions | F.A.Q. | Service client | Espace pro | Tarifs et Avantages 'Pro' | Démarche équitable
Copyright © 2006-2017 Amazeera - S'incrire | Plan du site | Lexique | Derniers changements | Vie privée | Sur mesure | Nous contacter